Le joli mois de mai et les chenilles urticantes

11 mai 2020 à 07h00 Par Florence SANCHEZ
Crédit photo : pixabay

Attention, le mois de mai voit souvent apparaître les cortèges de chenilles processionnaire, ou urticantes. Ces chenilles possèdent des poils urticantes et peuvent être à l'origine d'atteintes sur la santé des personnes exposées: démangeaisons, conjonctivite, maux de gorge...

Une personne qui a des contacts répétés avec la chenille processionnaire présente des réactions qui s'aggravent à chaque nouveau contact. Dans les cas sévères, il peut y avoir un choc anaphylactique mettant la vie en danger (urticaire, transpiration, oedème dans la bouche et la gorge, difficultés respiratoires, hypotension et pertes de connaissance).

Soyez donc très prudents, et ne touchez rien de poilu.